L’histoire du portrait au Louvre


L’histoire du portrait au Louvre

 

Description

Si les chefs-d’œuvre du musée n’ont plus de mystère pour vous, optez pour cette visite thématique qui retrace l’histoire et l’évolution de l’art du portrait à travers les époques. Le parcours s’articulera autour des fonctions dont le portrait s’est doté au fil du temps : fixer le souvenir d‘un être cher ou disparu, célébrer les hommes ou femmes de pouvoir, se singulariser.

L’art du portrait existe déjà depuis l’antiquité. Les civilisations égyptiennes, étrusques, grecques et romaines lui ont attribué, d’une part des valeurs particulièrement religieuses liées à la représentation du culte des morts et d’autre part une fonction politique.

Au Moyen-Âge, le portrait individuel s’éclipse en ne trouvant pas sa place dans cet art du sacré.

Ce n’est qu’avec la Renaissance que le portrait devient un genre autonome en se développant principalement à Florence et dans les Flandres, grâce à une évolution de la société qui permet à l’art de cour de se développer. Si le XVIIème siècle voit le développement du portrait d’apparat dans une Europe qui voit l’apparition des monarchies absolues, il faut attendre le XVIIIème siècle pour que le portrait connaisse un véritable âge d’or. Les représentations de la famille et de l’enfance se multiplient. Au XIXème siècle, avec l’apparition de la photographie dans les années 1850, le genre connaîtra une démocratisation et une multiplication des portraits.

 

Le saviez-vous ? Le portrait du roi de France, Jean II le Bon, fut le premier exemple français de portrait indépendant.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Durée: 2h environ

 

RDV: au pied de la statue équestre de Louis XIV devant la pyramide (à l’extérieur)

 

Tarif: par mail

Les billets d’entrée des musées et le droit de parole si nécessaire ne sont pas inclus dans le prix de la prestation. Ils restent à la charge du visiteur.